๐๐ˆ๐—ห‘

did i make you anxious?

๐ข๐ง๐œ๐š๐ง๐๐ž๐ฌ๐œ๐ž๐ง๐ญ ; ๐ฉ๐š๐ฌ๐ฌ๐ข๐จ๐ง๐š๐ญ๐ž.

the light that once lit his way though hardships ๐”ก๐”ฆ๐”ช๐”ช๐”ข๐”ก ๐”Ÿ๐”ถ ๐”ฑ๐”ฅ๐”ข ๐”ฅ๐”ฌ๐”ฒ๐”ฏ.

son ๐’‚๐’”๐’•๐’“๐’† ๐’ƒ๐’Š๐’†๐’๐’—๐’†๐’Š๐’๐’๐’‚๐’๐’• ร  lui, c'est la lune. celle qui veille sur tous les ๐–†ฬ‚๐–’๐–Š๐–˜ ๐–›๐–†๐–Œ๐–†๐–‡๐–”๐–“๐–‰๐–Š๐–˜, les indรฉsirables. les enfants conรงus puis dรฉlaissรฉs sous son silence. le regard pointรฉ sur elle, il se posait la question, il fut un temps, "why am i here? who wanted me here?" sans jamais y trouver rรฉponse. c'est finalement tout autre chose qui avait fini par attirer ses pupilles vives aujourd'hui dรฉpourvu de leur lueur curieuse.

ne sachant ni dโ€™oรน il vient, ni mรชme son propre nom, il grandi dans les rues les plus รฉtroites, les plus cachรฉes de la capitale anglaise. aprรจs avoir survรฉcu ร  la fatalitรฉ de beaucoup dโ€™orphelin, la belle ๐–‘๐–”๐–“๐–‰๐–—๐–Š๐–˜, devient trรจs vite son terrain de jeu. il nโ€™appartient ร  aucune personne, nโ€™est loyal ร  personne et par dessus tout, il nโ€™est lui mรชme personne. son identitรฉ il la rรฉsume ainsi : ๐–“๐–Ž๐–. cโ€™est ainsi quโ€™il se faisait appeler par les รขmes perdues quโ€™il rencontrait au cours de sa misรฉrable vie.

turbide fumรฉe incoercible sโ€™รฉchappant dโ€™entre ses lรจvres, crรฉant un nuage dans lequel il รฉtait facile quโ€™il y perde la tรชte. ses doigts noircis sous lโ€™encre tรขchant ses ongles, se cachant sous son รฉpiderme en des tatouages dont il ne se souvenait aucunement la provenance, il รฉtait ce sylphe abandonnรฉ contre la barriรจre des bords dโ€™eau londonien. quand ร  son visage, ๐‘๐‘Ž๐‘™๐‘–๐‘›๐‘‘๐‘Ÿ๐‘œ๐‘š๐‘’ ๐‘‘๐‘’ ๐–˜๐–”๐–š๐–‹๐–‹๐–—๐–†๐–“๐–ˆ๐–Š, celle-ci se lisait sur chaque parcelle de sa peau. son visage, bien que vide dโ€™รฉmotions la plupart du temps, se tordait souvent dans une expression bien plus parlante que les monologues quโ€™il tenait lorsquโ€™il รฉcrivait sur un coin de serviette en papier, sur une feuille dรฉchirรฉe.

๐’‚๐’‘๐’๐’”๐’•๐’‚๐’”๐’Š๐’† ๐”ก๐”ข๐”ณ๐”ž๐”ฐ๐”ฑ๐”ž๐”ฑ๐”ข๐”ฒ๐”ฏ dโ€™une quelconque croyance pour le futur, rien ne pouvait รชtre plus dรฉvastateur que devoir grandir si vite, pour survivre, sans jamais vivre. enfance assassinรฉe. โ€” alors, oรน รฉtait-il allรฉ ensuite ? allumer des cigarettes et des inconnus au dรฉtour dโ€™un bar, se faire baiser pour oublier. ๐—Œ๐—ˆ๐—Ž๐–ฟ๐–ฟ๐—‹๐—‚๐—‹, ๐—ท๐—ผ๐˜‚๐—ถ๐—ฟ, ๐˜ด๐˜ฐ๐˜ถ๐˜ณ๐˜ช๐˜ณ๐˜ฆ sans en finir. boucle perpรฉtuelle de rรฉpรฉtitions sans changement dans une vaine tentative de prรฉservation.

แš

can you read through the lines?

๐‘ฏ๐„๐€๐‹ ๐Œ๐˜ ๐’๐‘ถ๐”๐‹

01

๐‘ข๐‘›๐‘–๐‘›๐‘ก๐‘’๐‘Ÿ๐‘’๐‘ ๐‘ก๐‘’๐‘‘ ๐‘Ž๐‘›๐‘‘ ๐‘ข๐‘›๐‘ ๐‘ก๐‘Ž๐‘๐‘™๐‘’.

nobody's someone ; everybody's nobody.
il sera in and out of your life en un rien de temps. non pas qu'il n'y laissera pas sa trace, quelques souvenirs voir mรชme une cicatrice pour les plus chanceux ; but don't expect him to stay. beaucoup trop instable pour s'autoriser des attaches, il peut fonctionner par pulsions mais aussi par habitudes, but don't mistake being a regular in his life, for being family. for this word only brings chaos and destruction from nix.

man wanna diss, then text in private. dem man are cool, but the rest don't like us.
02

๐’Š๐’๐’”๐’๐’๐’†๐’๐’• ๐’‚๐’๐’… ๐’Š๐’Ž๐’‘๐’–๐’๐’”๐’Š๐’—๐’†.

saying shit words don't make you insolent, but his attitude definitely can be.

any decision made is made for him and only him, he survived, he grew up, he is now free and trying to live his mf life. so if you need to feel reassured and loved, maybe don't knock at his door โ€ข or try, might just be your lucky night.

now that I've been hurt before. lay me down I'm on the floor.
03

๐ญ๐ž๐š๐ฌ๐ž, ๐ฉ๐จ๐ฌ๐ฌ๐ž๐ฌ๐ฌ๐ข๐ฏ๐ž, ๐š๐ง๐ ๐๐š๐ฌ๐ก๐ข๐ง๐ .

une chose qu'il vous laissera lire en lui, sans se dรฉbattre c'est son plaisir pour le charnel, le flirt et tout ce qui s'en suit. bien qu'il ne laisse jamais ses lรจvres s'aventurer sur leurs semblables, il reste aventurier, et en amour avec les plaisirs illimitรฉs que le corps humain semble capable d'offrir ร  celui qui laisse libre court ร  ses songes les plus inavouables.

in the night i hear her calling.
04

๐”ฏ๐”ข๐”ž๐”ฉ๐”ฆ๐”ฐ๐”ฑ๐”ฆ๐” , ๐”ญ๐”ข๐”ฐ๐”ฐ๐”ฆ๐”ช๐”ฆ๐”ฐ๐”ฑ ๐”ž๐”ซ๐”ก ๐”ก๐”ข๐”ข๐”ญ๐”ฉ๐”ถ ๐”ญ๐”ž๐”ฆ๐”ซ๐”ข๐”ก.

profoundly affected by his loneliness, deeply scared by the abandonment he lives through and eternally fucked in the head. nix for your pleasure.

il n'avouera jamais ร  quel point sa solitude l'atteint, ร  quel point il voudrait pouvoir trouver un sentiment d'appartenance et de rรฉconfort, non pas parce qu'il n'ose pas โ€ข mais parce qu'il ne le ressent qu'au plus profond de son รชtre ; de son mal-รชtre. don't try to save him ; save yourself.

you're the nightmare, and i'm the dream.

say hi?

so? did i make you anxious?

OH HEY, FOR BEST VIEWING, YOU'LL NEED TO TURN YOUR PHONE